Gay Voyageur

Gay Voyageur

❤️🧡💛💚💙💜 Guide touristique gay proposant des destinations gay friendly. Le Gay Voyageur est un magazine voyage gay pour tous ceux qui souhaitent en voyager gay friendly. Les guides gay du 🏳️‍🌈 Gay Voyageur proposent de nouvelles destinations gay à tous les jours pour les touristes gay! read less
Sociedade e culturaSociedade e cultura
Gay Voyageur lance son magazine touristique pour découvrir les meilleures adresses gay friendly
15-04-2021
Gay Voyageur lance son magazine touristique pour découvrir les meilleures adresses gay friendly
En compagnie de Julie Rhéaume, animatrice à l'émission Qulture à CKIA FM de Québec, nous parlons du lancement du magazine touristique pour découvrir les meilleures adresses gay friendly dans le monde. https://www.gayvoyageur.com Le nouveau magazine du Gay Voyageur dévoile sa sélection exclusive d’adresses touristiques de qualité, adaptées à tous les budgets, aux couleurs du rainbow flag. Le premier numéro est largement consacré à la France, qui sera encore très prisée cet été par les voyageurs français dans le contexte de la pandémie de COVID-19. Le premier site touristique francophone pour les voyageurs LGBT Gay Voyageur lance son nouveau magazine, qui répertorie un large éventail d’hébergements gay friendly dans le monde. Les 36 pages de ce premier numéro présentent, d’une façon moderne et avec un contenu visuel soigné, les plus belles adresses d’hôtels, de maisons d’hôtes, de villas et d’autres logements touristiques exclusifs pour la communauté LGBT. Quatre régions francophones du monde sont mises en avant dans le premier numéro : la France, avec un accent sur dix régions (Bourgogne-Franche-Comté, Bretagne, Centre-Val de Loire – Corse, Grand-Est, Hauts-de-France – Nouvelle-Aquitaine, Normandie, Occitanie, Île-de-France – Pays-de-la-Loire, Côte-d’Azur et Rhône-Alpes-Auvergne), le Québec, les Caraïbes (France d’Outre-Mer, Aruba, Bonaire, Cuba) et Marrakech. Danny Kronstrom, directeur des guides touristiques en ligne Gay Voyageur, souhaite mettre plus que jamais en valeur, « les plus belles destinations touristiques LGBT ainsi que les propriétaires qui ouvrent leurs portes aux voyageurs de la communauté ». Le magazine touristique du Gay Voyageur sortira quatre fois par an. Il est disponible en version papier payante (9,99 €) en France, en Belgique, en Suisse et au Québec, et peut également être téléchargé gratuitement en PDF sur le site.
Queer ou pas? ... Nice et la Côte d'Azur
30-06-2020
Queer ou pas? ... Nice et la Côte d'Azur
Dans ce nouveau numéro de la web série touristique Queer ou pas?, je m’intéresse à Nice et à la Côte d’Azur, destination mythique qui fait rêver plus d’un voyageur. Nice est reconnu pour être une destination gay friendly à l’international, mais aussi, reconnu pour être l’une des destinations chouchou des français qui souhaitent fuir le temps gris et l’hiver durant la saison froide. Impossible de ne pas parler de Nice sans faire allusion à l’une des promenades les plus connues de France, la promenade des Anglais. Ce lieu emblématique et populaire où tous les touristes viennent passer du bon temps durant leurs vacances, fait le bonheur des voyageurs. C’est aussi devant cette promenade que l’on y retrouve l’une des plages les plus connues de la Côte d’Azur. Nice, c’est aussi un vieux quartier incontournable où se mélangent les ruelles, les petits restaurants et les façades colorées qui font la réputation de Nice et ses cartes portales. À une certaine époque, Nice n’attirait peu de voyageurs homosexuels pour sa scène gay. Aujourd’hui, Nice s’inscrit parmi les meilleures destinations LGBT de France. Pour en parler, j’accueille Jean-Louis Longo, administrateur du Centre LGBT Côté d’Azur, Co/président du Comite d’organisation du Queernaval et administrateur de la Pink Parade. Queer ou pas? : www.queeroupas.com Facebook : www.facebook.com/gayvoyageur Instagram : www.instagram.com/dannykronstrom Youtube : www.youtube.com/user/gayvoyageur
Queer ou pas? ... Faire un « amazing race » de voyage pour la fête de son copain
26-05-2020
Queer ou pas? ... Faire un « amazing race » de voyage pour la fête de son copain
Hi guys, mon nom est Danny Kronstrom du Gay Voyageur. Dans ce nouveau numéro de la web série touristique Queer ou pas?, je m’intéresse à comment surprendre son petit copain en lui offrant son cadeau de vie. Pour ceux qui sont en couple depuis de nombreuses années, savent très bien qu’il devient parfois difficile de trouver LE cadeau d’anniversaire. Pour certains, trouver ce cadeau est un véritable moment d’angoisse. Pour d’autres, c’est un défi de vouloir surprendre son chéri. Surtout lorsque c’est un moment important dans la vie de son partenaire. Vous êtes en panne d’inspiration et vous ne savez pas quoi lui offrir? Le Gay Voyageur est là pour vous inspirer et surtout, vous faire rêver! Connaissez-vous le terme « amazing race »? On pourrait le traduire par une course incroyable ou merveilleuse. Si vous aimez surprendre votre copain et que vous aimez voyager, une course de type « amazing race » pourrait bien rendre votre copain fou de joie. Un « amazing race » se veut une course contre la montre (bon, on va se le dire, pour votre voyage, vous n’êtes pas obligée de courir!). C’est aussi de devoir faire des défis pour passer à la prochaine étape. En résumé, votre conjoint reçoit un premier indice, mais sans connaître son cadeau et encore moins la destination finale. Puis, d’autres indices suivent peu à peu. N’est-ce pas une excellente façon de le surprendre? Pour en parler, j’accueille Jonathan Deschatelets, qui a faire un « amazing race » pour le 40e anniversaire de son conjoint. La destination finale : la Croatie. Gay Voyageur : www.gayvoyageur.com
Queer ou pas? ... le Pérou
11-05-2020
Queer ou pas? ... le Pérou
Je sors fort bien que mes commentaires concernant le Pérou risquent de heurter certaines personnes. Le Pérou est une destination voyage dont plusieurs aiment. N’oublions pas que la web-série touristique Queer ou pas? parle essentiellement des destinations gay friendly en se posant la question : est-ce que le Pérou est une destination gay friendly ou pas?. À cette question, je répondrais que non! Je veux toutefois dire, en toutes nuances, que de nombreux touristes homosexuels visitent le Pérou chaque année et qu’il n’y a pas de dangers pour eux. Le Pérou est un pays croyant, pratiquant et catholique. La présence de la religion est toujours bien présente. Dans les grands centres comme Lima ou Cuzco, les touristes homosexuels n’auront pas de souci. Toutefois, en sortant des grands centres, le jugement est souvent présent. Dû moins, plus présent dans certaines régions du Pérou que d’autres. Dès votre sortie de l’aéroport de Lima, j’ai senti une tension importante. Ce que je n’ai rarement vu. Lors de mon voyage au Pérou, j’avais décidé de découvrir la capitale, Lima, à la toute fin et de découvrir les joyaux du Pérou au départ. Alors, je me suis rendu tout de suite à Cuzco avant de dormir dans un hôtel près de l’aéroport de Lima. Je ne te cacherai pas le jugement que j’ai vécu à ce moment-là. À cette époque, je voyageais avec mon ex petit copain. La commis de notre hôtel nous a demandé à trois reprises si nous voulions bien une chambre avec un seul lit. Pour elle, cela n’était pas convenable. Pourtant, nous n’étions pas si loin de Lima! Heureusement, les gestes commencent celui-ci n’arrive pas toujours quand on est touristes homosexuels. À mon arrivée à Cuzco, j’ai découvert réellement la culture locale. Que ce soit du point de vue historique, gastronomie et Incas. Une simple marche dans les vieilles rues de la capitale culturelle du Pérou est fascinant tout en y ajoutant une visite du Temple du Soleil m’a fait vivre d’excellent moment. Cuzco est souvent le passage obligé pour aller découvrir la Machu Picchu. Les mots « passage obligé » peut sembler négatif. Ici, c’est tout le contraire. C’est un passage nécessaire en direct du chemin des Incas. Bien entendu, mon fantasme de jeunesse est d’aller explorer le Machu Picchu. Je n’ai pas été déçu. Quelle splendeur. Toutefois, il y avait beaucoup de monde. Beaucoup comme dans énormément. Il faut arriver tôt! J’ai aimé partir tôt, car la vue le matin est généralement plus intéressante qu’en journée. Les nuages sont souvent au rendez-vous en comparaison au matin. Après ma visite de Cuzco et du célèbre Machu Picchu, direct Iquitos : la plus grande ville coupée du monde. La seule façon de s’y rendre est soit par les airs ou par l’eau. Aucune voiture pour entrée ou sortir est la ville d’Iquitos est entourée de la forêt amazonienne. Malheusement, j’ai été malade une grande partie de mon périple. Vois-tu, les changements climatiques drastiques étaient trop grands pour moi. En moins d’une semaine, je suis parti de la Ville de Québec (25 degrés), puis Lima (15 degrés), Cuzco et Machu Picchu (0 degré) et Iquitos (30 degrés). Pour mon corps, c’était trop. Alors, je n’ai pas vécu un beau moment. Fièvre et chaleur, cela ne fait pas un beau mélange! Toutefois, j’ai adoré être dans la forêt amazonienne. Gay Voyageur : www.gayvoyageur.com
Queer ou pas? ... Taïwan
09-05-2020
Queer ou pas? ... Taïwan
C’est une question qu’on pourrait y répondre facilement en disant « non ». Vous serez bien surpris si vous répondez négativement à la question. Est-ce que Taïwan est une destination gay friendly ou pas? Je m’intéresse à Taïwan. Une destination souvent méconnue des touristes homosexuels, mais pourtant, l’un des pays les plus gay friendly d’Asie. L'île de Taïwan fait rêver plus d’un voyageur pour ses magnifiques paysages, ses montagnes et ses nombreux parcs naturels. Les montagnes occupent environ 65 % du territoire et les parcs nationaux sont de véritables bijoux aux yeux des Taïwanais. Taïwan a été l’un des premiers pays asiatiques à décriminaliser l’homosexualité et le mariage homosexuel est légal depuis le 24 mai 2019. Un pas de plus en avant pour les droits LGBT dans le monde. Lorsqu’on compare les pays voisins comme la Chine, il y a une importante distorsion entre les deux. Si la division entre la Chine et Taïwan reste toujours aussi vive, il faut dire que Taïwan se démarque positivement sur plusieurs points. Avec Bangkok en Thaïlande et Tokyo au Japon, Taipei, la capitale de la Taïwan, accueille l’une des plus grandes gay pride d’Asie. Environ 80 000 personnes y assistent chaque année. Un succès monstre sachant qu’il n’y a pas si longtemps, le pays n’avait pas encore décriminaliser l’homosexualité. Si Taïwan s’est mis en vitesse grand V sur les droits LGBT, c’est maintenant au tour des touristes homosexuels de connaître un peu plus Taipei et le pays. Pour en parler, j’accueille Mario Gauthier, ancien résident de la ville de Montréal, il habite la ville Taipei depuis plus de 4 ans. Gay Voyageur : www.gayvoyageur.com